Commentaires sur le livre

Ce qu’ils disent à propos du livre de Donald

« Ce livre s’avère le chaînon manquant qui m’a aidé à comprendre les conflits entre  francophones, autochtones et anglophones. Je me demande seulement combien plus grand serait devenu le Canada si ce livre avait été lu et mis en pratique il y a 400 ans. »  –  Jean Nicolas Laperle, Faculté de droit 1993, Université de Sherbrooke, président fondateur de Sonomax Canada, Montréal.

« J’avais des hésitations, au début, face à cette approche inhabituelle, mais j’ai persévéré et le contenu du livre m’a saisi. En premier, j’ai été ému, puis stimulé par les idées. J’y ai vu une réflexion importante sur les relations entre francophones et anglophones et sur ce qui fait obstacle à la foi au Québec. »  – Richard Lougheed, Ph. D (histoire de l’Église), professeur à la Faculté de théologie évangélique de l’Université de Montréal.

« Belle Province au bois dormant, combien de larmes coulera‑t‑il encore sous le pont de tes soupirs avant que le doux baiser de la Réconciliation ne vienne te tirer de ton sommeil peuplé de vieux rêves ? » – Marie-Andrée Gagnon, traductrice, rédactrice et Québécoise.

« Ce n’est pas plus d’argent, plus de pouvoir, et ce n’est certainement pas un plus grand isolement dans nos réserves qui va résoudre nos problèmes. Le message de Donald, celui de la Réconciliation, nous a rappelé que nous sommes appelés à vivre dans un but plus noble. » – Bert Genaille, conférencier et chanteur autochtone, Régina.

« Donald a écrit un livre à la fois divertissant et bien documenté qui a approfondi ma compréhension, mon respect et mon affection pour le peuple et l’histoire du Québec. Il m’a également indiqué la voie vers un avenir côtoyant des sommets prometteurs qu’il n’est possible d’atteindre qu’en traversant d’abord la vallée de la Réconciliation par un travail acharné et un regard honnête. » – Dr Rad Zdero, Ph. D (chercheur biomédical), conférencier et auteur, Toronto.

« Ce livre, qui met en lumière nos racines canadiennes, nous aide à reconnaître en quoi nous avons fait fausse route dans le domaine des relations. Je crois qu’il contribuera grandement à transformer notre pays fracturé. » – Harold Lutzer, ancien directeur du Canadian Revival Fellowship, Régina.

« Dans un contexte social où la diversité doit inclure non seulement la reconnaissance de nos différences, comme groupes ethniques, mais aussi l’aptitude à démontrer compassion, respect et tolérance, Donald, en tant que Québécois, nous fait partager ses luttes pour vaincre l’exclusion qu’il a lui-même subie. Il nous offre un regard neuf et nous indique un moyen de toucher ceux et celles qui vivent l’exclusion. Voilà une fenêtre d’espoir pour nous tous qui faisons face à cette diversité ethnique, culturelle et religieuse. Je suis reconnaissant pour mes 20 années d’amitié avec Donald, qui m’ont enrichi en tant qu’anglophone, et pour son livre qui reflète fidèlement la personne qu’il est. » – Dr. Bob Seale, Ph.D (théologien), professeur, conférencier, Caronport, Saskatchewan.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :